Fermer
Aller au contenu principal
Retour aux actualités

Acquisition d’œuvres d’art : Chênes en majesté de Bernadette Chéné

Acquisition d’œuvres d’art : Chênes en majesté de Bernadette Chéné

Dans le cadre de sa démarche culturelle et patrimoniale, le Groupe Charlois a commandé à Bernadette Chéné, artiste plasticienne, une œuvre d’art monumental en lien avec le territoire et l’histoire de sa merranderie historique, la Maison Charlois.

Quand le Groupe Charlois invite l’art contemporain au cœur du village de Murlin, le résultat est à la hauteur du défi : deux éléments en chêne de 3,5 mètres de hauteur s’élèvent ainsi vers le ciel et invitent le visiteur à la contemplation.

Bernadette Chéné conçoit chaque installation ou sculpture pour un lieu, en harmonie avec l’espace et en faisant corps avec un paysage. Le matériau est choisi en fonction de l’histoire du site après que l’artiste ait rencontré les commanditaires et découvert la topographie du lieu qui accueillera l’œuvre d’art. Christine Besson, conservateur au Musée des Beaux-arts d’Angers, évoquait déjà en 2009 cette volonté dans la démarche artistique de Bernadette Chéné : « Il est dans la nature de Bernadette Chéné de se lancer des défis, de se mesurer à un obstacle ou une contrainte, que ce soit le lieu, le temps, la matière, la taille, le poids ou l’espace. Son travail de sculpteur aime la remise en question que constitue chaque nouvelle rencontre, chaque proposition d’installation dans un lieu inconnu d’elle jusqu’alors. Elle l’a montré souvent dans sa carrière, dans ses sculptures comme dans ses installations, empilements de journaux, accumulations de troncs d’arbres. »

Pour Chênes en majesté, les deux sculptures proposées par Bernadette Chéné évoquent la forme réceptacle, associée à la forme élancée, dans l’esprit possible des foudres : recevoir et conserver. Chaque grume de chêne, fendue en 8 quartiers de 3,5 mètres de longueur par le menuisier-
ébéniste André Fouchet, partenaire de l’artiste pour ses œuvres en bois, est retenue par 2 cercles métalliques. Le chêne fendu renvoie aux techniques et savoir-faire du merrandier tandis que le cercle, symbole universel d’infini et de perfection, rappelle l’activité des tonneliers dont l’art se manifeste à quelques mètres de cette œuvre monumentale dans la tonnellerie artisanale La Grange. La forme des sculptures évoque par ailleurs l’étape de la mise en rose des douelles.

À travers un geste artistique d’une grande légèreté, malgré le poids de chaque sculpture qui avoisine les 800 kg, Bernadette Chéné a réussi le pari de rendre hommage aux activités du Groupe Charlois et à l’histoire d’un territoire intimement lié aux arbres et à la forêt.

 

Chênes en majesté, 2018