Fermer
Aller au contenu principal
Retour aux actualités

« On aime, on promeut » : Joël Dasvin, sculpteur

« On aime, on promeut » : Joël Dasvin, sculpteur

Comme Joël Dasvin aime à le dire, il est « venu à la sculpture par la taille de pierre, ou peut-être l’inverse. » Installé dans son atelier à Chaulgnes, Joël Dasvin, tailleur de pierre de son état, travaille le plus souvent en taille directe.

Pierre calcaire, marbre, andésite, l’artiste est d’abord attiré par le minéral, associé ponctuellement au bois ou au métal. L’important, c’est la tension qui naît de la rencontre de différents plans et la pureté des lignes, d’où la tendance à privilégier les finitions plutôt abouties : adoucis, polis. Mais rien de tel que les traces des pointerolles pour éveiller le carrare ou l’oxydation pour magnifier l’acier.

La pièce Sens-dessus-dessous illustre la faculté de l’artiste à travailler plusieurs types de matériaux. Associant chêne des Bertranges, marbre de Carrare, andésite de Volvic et acier, cette œuvre, empreinte de sérénité, invite à la méditation et à un retour à l’essentiel. Le marbre blanc évoque la légèreté, alors que l'andésite, sombre, renvoie à la densité et à la profondeur et que le chêne, par ses lignes courbes, est une évocation du mouvement. L'acier, quant à lui, supporte l'ensemble des éléments cités précédemment.

(Sens-dessus-dessous, H : 17cm ; L : 34cm, 2016)