Fermer
Aller au contenu principal
Retour aux actualités

Tonnellerie Leroi : une virtuosité séculaire consacrée à sublimer les vins et spiritueux

Tonnellerie Leroi : une virtuosité séculaire consacrée à sublimer les vins et spiritueux

La tonnellerie Leroi est l’héritière des techniques et savoir-faire des artisans de la prestigieuse maison de cognac Martell fondée en 1715.

En 1784, 30 tonneliers travaillent pour le compte de la maison Martell. Quarante ans plus tard, 75 tonneliers s’affairent dans les ateliers où ils fabriquent et entretiennent jusqu’à 130 futailles par semaine.

L’activité s’intensifie au cours du 19e siècle à mesure que le site de Gâtebourse, acquis en 1833, se métamorphose. Les chais, le bureau et l’atelier de mise en bouteilles sont entièrement reconstruits dans les années 1850 par l’architecte Eugène Demangeat. Après l’aménagement de ces différents bâtiments, une distillerie voit le jour en 1890 avant d’être transformée en tonnellerie en 1930.

En 1902, Le mois littéraire et pittoresque, qui consacre une chronique sur l’industrie des eaux-de-vie, évoque l’art de la tonnellerie cognaçaise en ces termes : « Nulle part peut-être l’art du tonnelier n’est porté à un point de perfection qu’à Cognac, qu’il s’agisse des foudres de 200 litres ou des octaves de 68 litres. Il faut penser que ces récipients auront à garder le plus précieux liquide de la terre, pendant quelquefois 25 à 30 ans, alors qu’il vaudra de 30 à 40 F le litre ».

Une nouvelle tonnellerie est construite en 1987 dans les faubourgs de Cognac à quelques centaines de mètres du site historique de Gâtebourse. La tonnellerie reste la propriété de la maison Martell jusqu’en 2006, date à laquelle elle est revendue pour donner naissance à la tonnellerie Leroi dans laquelle une quinzaine d’artisans et d’apprentis œuvrent aujourd’hui pour produire chaque année plusieurs milliers de barriques d’exception pour les vins et spiritueux.

Visuel : tonneliers s’affairant devant l’ancienne tonnellerie Martell